OSEZ MAINTENANT

Famille lifestyle - blog des parents
BABY
PARENTALITE

Comment gérer la colère de nos enfants?

« On aide plus un être en lui donnant de lui même une image favorable qu’en le mettant sans cesse en face de ses défauts. » Albert Camus

Credit photo freepik
Credit photo freepik

La colère est un état affectif violent et passager, résultant du sentiment d’une agression, d’un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales.

Dans la colère, un enfant peut être agressif, il pourra ainsi frapper, pousser, mordre, crier. Il faut voir derrière ces signes un besoin de d’attention et de conseils.

Les cause liées à l’agression et à la colère :

La frustration

La tristesse

L’anxiété

La peur

L’enfant aura du mal à gérer ses émotions.

Les solutions :

Les parents sont les exemples et les guides des enfants. On ne réagit pas à la colère par la colère.

1- En tant que parents, nous devons adopter un bon état d’esprit et réagir avec calme, prendre au besoin une bonne respiration avant toute chose. Ecouter attentivement l’enfant sans l’interrompre. Etre chaleureux, comprendre la situation et être prêt à offrir des conseils d’une manière calme et confiante.

2- Les parents sont les guides des enfants. Nous devons savoir que l’agressivité est la conséquence d’une charge émotionnelle. Il faut faire parler l’enfant pour comprendre le mieux possible la raison de sa colère. L’aider à faire sortir tout ce qui le frustre. Calmer l’enfant, lorsque l’orage est passé, écouter l’enfant et ses besoins. Un parent bienveillant permet à l’enfant d’exprimer ses sentiments et aide l’enfant à mieux gérer ses émotions.

3- Proposer une activité à l’enfant pour libérer sa charge émotionnelle : aller marcher et courir en plein air, dans la nature, au parc par exemple. Proposer un jeu collectif, ceci permet de renforcer les liens. L’objectif immédiat est de permettre à l’enfant de se calmer .Une fois la tempête passée, il sera alors temps de régler les problèmes.

4- Mettre en place une liste des choses à faire et à ne pas faire

Ne pas faire (il faut prendre la peine d’expliquer pourquoi) :

Ne frappe pas

Ne mors pas

Ne pousse pas

Ne crie pas

Ne touche pas

Mais le plus important c’est de mettre l’accent sur ce qu’il faut faire :

Tu peux me demander des conseils en cas de besoin

Tu peux voir ta maitresse si ton camarade te dérange

Tu peux me voir si tu es en colère

Nous pouvons sortir tous les deux pour en parler

En appliquant cette méthode l’enfant va se sentir en sécurité et viendra facilement consulter les parents et en retour ceux-ci seront en mesure de donner des conseils et leur apporter du soutient.

5- Utiliser une alternative à la discipline traditionnelle.

La  punition, la sanction, la  brimade ne sont pas des solutions. Ne pas penser que les autres parents ou enfants sont meilleurs.  il n’y a pas de modèle, mais simplement des solutions au cas par cas.

Si cet article vous a interessé, je serais très heureuse de connaitre votre point de vue.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *