OSEZ MAINTENANT

Famille lifestyle - blog des parents
Famille et discipline
PARENTALITE

3 Stratégies pour discipliner son enfant

3 STRATEGIES POUR DISCIPLINER SON ENFANT

« La discipline est la mère du succès » disait Eschyle dans les sept contre Thèbes

La discipline vient du mot latin « discipline » qui signifie l’apprentissage, l’enseignement. Malheureusement les parents ont tendance à associer la discipline à la punition. Lorsqu’un enfant n’obéit pas, il se verra subir des punitions du genre «si tu n’es pas sage, j’annule notre sortie au cinéma», « si tu ne débarrasses pas la table, tu seras privé de tablette toute la semaine», « si tu continues à pleurer, tu iras au coin ».

Lorsque nous faisons payer aux enfants le prix de leurs erreurs ou de leur mauvais comportement, cela n’enseigne pas à nos enfants à devenir une meilleure personne. Parfois on voit s’installer un rapport de force avec cette méthode. L’enfant se verra avoir un mauvais comportement pour voir la réaction des parents. Il peut y avoir une lutte de pouvoir.

Passionnée de parentalité positive, et du bien-être des enfants en premier, je suis consciente qu’il est plus facile de construire un enfant fort que de réparer un adulte brisé. Nous voulons que nos enfants apprennent de leurs erreurs, aient confiance en eux et deviennent des adultes épanouis avec une bonne estime d’eux-mêmes. Instaurer la discipline positive demande un certain investissement sur trois domaines clés.

1- Prendre le temps de former les enfants

Il est très important et très bénéfique pour les enfants d’apprendre et de comprendre le pourquoi du comment. Les parents se mettent parfois en colère par manque de patience ou par étonnement du comportement des enfants. Les enfants fonctionnent par imitation des parents.

Un enfant qui écrit par exemple sur les murs ou sur le canapé très souvent va se braquer si on lui crie dessus en disant « pourquoi tu fais ça ? », « ne fais plus ça ! », « c’est interdit ! ». Au lieu de crier, il faut lui apprendre à écrire sur une feuille de papier, prendre des feutres ou les crayons de couleurs, partager ce moment de dessin avec l’enfant et répétez-le aussi souvent que cela sera nécessaire afin que l’apprentissage puisse être assimilé. La répétition est la mère de la science.

Lorsque votre enfant refuse de débarrasser ou de faire la table, il faut lui apprendre les valeurs qui résident dans l’intérêt général, luis donner le choix entre faire ou débarrasser la table, instaurer un planning afin que qu’il ne se retrouve pas à effectuer cette tache tout seul, mais que chacun puisse le faire à son tour dans la famille. Faire des échanges de rôle, en laissant l’enfant discipliner le parent permet aussi à l’enfant de faire des bons choix, de faire ses propres constats. Dans ce jeu de rôle, le parent doit encourager et stimuler son enfant « je vois que tu as rangé ta chambre, c’est génial ! », « tu connais ta poésie par cœur, bravo ! ».

Il faut célébrer les bonnes actions sans exagération. L’apprentissage ou la discipline doit être fait dans le calme et la bienveillance.

2- Donner l’attention aux enfants

L’apprentissage ne suffit pas, il faut consacrer du temps aux enfants. Il ne s’agit pas ici d’être disponible 7/7 jours ou 24/24 heures. Mais prendre au minimum un quart d’heure plusieurs fois dans journée pour être complètement présent, à l’écoute et partager un temps précieux avec chacun de vos « bout de chou ».

Un enfant trouvera toujours un moyen d’attirer l’attention par des comportements positifs ou négatifs car tout ce dont il a besoin c’est qu’on lui accorde du temps. Il faut s’éloigner des écrans (ordinateur, téléphone, tablette, téléviseur…).

Investissez-vous dans votre relation avec votre enfant et ceci portera des fruits à long terme. Prenez le temps de jouer ensemble, faire une promenade, dialoguer dans le calme et la sérénité. La présence chaleureuse favorise l’expression des sentiments et des émotions.

Si votre enfant aime vous raconter sa journée d’école soyez vraiment à l’écoute. Construisez une bonne relation dans laquelle vous obtiendrez beaucoup de choses par la coopération, la clé est d’offrir à votre enfant une discipline positive.

3- Fixez les limites et respectez-les

Etablir des règles claires et précises, réalisables, sécurisantes, cohérentes, prévisibles et constantes. L’enfant se construira à partir de ces règles. Soyez le premier exemple, un enfant imite les actes, les paroles s’envolent. L’enfant doit comprendre que la discipline est liée à la mauvaise conduite.

C’est le rôle d’un parent d’aider son enfant à grandir. Il faut leur apprendre à faire les choix et leurs montrer les conséquences qui accompagnent les mauvais choix. Qu’est-ce qu’il se passe quand on dépasse les limites ? Ce n’est pas du tout la punition mais l’apprentissage afin de ne pas répéter indéfiniment les mêmes erreurs. Etre ferme, mais bienveillant.

Si vous avez aimé cet article, je serais très intéressée de lire vos commentaires sur le sujet.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherche utilisée pour trouver cet article comment discipliner mon enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *