OSEZ MAINTENANT

Famille lifestyle - blog des parents
Apprentissage de la propreté
PARENTALITE

Apprentissage de la propreté : de la couche au pot

 

Etre parent, quelle belle aventure ! A chaque âge ses besoins. Lorsque l’enfant a entre 15 et 36 mois, les parents comment à s’intéresser à leur capacité à aller au pot. Chaque enfant étant différent, cette étape peut être très rapide pour certains et peut s’avérer plus longue pour d’autres. Certains parents voient le stress monter quand l’entrée à la maternelle approche.

 

L’apprentissage de la propreté : il faut savoir reconnaitre les signes.

Le parent doit observer si l’enfant est physiquement et psychologiquement prêt, car c’est l’enfant qui décide s’il veut aller au pot ou pas. Lorsque ma fille avait 28 mois, elle restait sans culotte toute la journée et lorsqu’elle voulait faire ses besoins, elle me demandait une couche. Lorsque je lui proposais le pot, elle me disait non, et pourtant elle s’y assoit volontairement et de manière stable à d’autres moments. Ayant fait des recherches, je découvre que lorsqu’un l’enfant ne veut pas c’est parce qu’il n’est pas prêt, c’est un bout d’elle qu’elle n’est pas encore prête à voir partir. Il ne faut surtout pas forcer l’enfant au risque retarder l’apprentissage de la propreté.

 

 

 

 

Apprentissage de la propreté : les signes qui montrent que l’enfant se prépare à être propre pour passer de la couche au pot ou aux toilettes :

 

  • Votre enfant est capable de marcher et aller chercher son pot tout seul
  • Votre enfant est capable de s’assoir et rester stable sur le pot
  • Votre enfant est capable de demander le pot quel qu’en soit la raison de son utilisation
  • Votre enfant est capable de rester sec plusieurs heures avec ou sans couche
  • Votre enfant est capable est capable de contrôler sa vessie
  • Votre enfant est capable de se cache pour faire ses besoins dans un coin à l’abri des regards
  • Votre enfant est capable d’enlever sa couche quand elle est pleine pour cause de gêne
  • Votre enfant s’intéresse aux toilettes et tire la chasse d’eau

 

 

 

L’apprentissage de la propreté : comment accompagner son enfant ?

 

  • Rendre le pot accessible, y consacré un endroit à la disposition de l’enfant
  • S’il y a des grands frères et grandes sœurs, il faut qu’ils montrent l’exemple en invitant l’enfant aux toilettes.
  • Repérer le rythme des sels et des urines, et proposer le pot, établir une routine.
  • Collaborer avec la famille, la crèche ou la nounou. Tout le monde doit s’y mettre avec bienveillance bien sûr.
  • En été, ou dès l’apparition des beaux jours, laisser l’enfant sans couche, laisser le bas nu (ni pantalon, ni jupe…), les accidents répétés feront l’affaire
  • Ne pas punir ni blâmer en cas d’échec
  • L’encourager et le féliciter sans exagération
  • Célébrer la première réussite, il saura que c’est une bonne chose
  • En cas de succès répéter, je vous invite à lui proposer une culotte
  • Mettre des vêtements pratiques pour permettre à l’enfant de se déshabiller sans problème.

 

Lorsque que c’est vraiment la galère, il faut laisser tomber, les choses seront toutes seules parfois en un week-end c’est réglé. Chaque enfant est différent, mes deux ainés étaient propres de jour comme de nuit à 18 mois, la benjamine a attendu ses mois pour se décider. Il y a des astuces qui marchent pour certains enfants et pas pour d’autres.

 

Si cet article vous a apporté de la valeur, je serais très heureuse de lire vos expériences sur  l’apprentissage de la propreté en commentaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *