OSEZ MAINTENANT

Famille lifestyle - blog des parents
PARENTALITE

Mon enfant ne m’écoute pas ! Que faire ?

Le comportement d’un enfant peut parfois nous irriter. Et nous ne savons pas comment réagir face à une grande colère ou à des pleurs qui ne cessent pas.

Souvent les parents se laissent emportés, et par conséquent, peuvent parfois devenir agressifs. C’est ainsi que, sans réfléchir, ils réagissent en disant :

« Tu es vraiment insupportable ! » ; « tu m’irrites ! » « Tu m’énerves ! »

 

Ces messages qui portent un jugement sur l’enfant coupent la communication. Dans cette situation, l’enfant se braque complètement ou tout simplement fait pire.

Face à cette situation, comment s’affirmer afin d’emmener l’enfant à coopérer ?

 

« En émettant un message « je » sincère, on risque de se faire connaître tel qu’on est par l’autre.

Il faut donc du courage et de la confiance en soi pour exposer ses sentiments intimes. » Thomas Gordon.

 

Thomas Gordon est un psychologue américain qui a écrit des best-sellers en matière de communication et d’éducation. Il est célèbre pour son livre « Parents efficaces ». Il a inventé une méthode de communication qui permet de susciter la collaboration : « Le message Je »

 

Le « Message Je » : la confrontation

 

Le « Tu » est un obstacle à la communication, il ordonne, menace et humilie.

A contrario, le « je » permet d’exprimer le ressenti du parent. En utilisant le « je », nous évitons les comparaisons, les étiquettes, les références qui peuvent avoir un impact négatif sur l’estime de soi de l’enfant.

Vous pourrez ainsi faire savoir à l’enfant l’impact que son comportement a sur vous.

Lorsque vous êtes en situation de difficulté, thomas Gordon recommande s’exprimer de la manière suivante :

 

Au lieu de : « Tu es vraiment pénible parce que tu ne ranges jamais tes affaires »

Dire : « je suis agacé quand tu laisses trainer tes affaires »

Au lieu de : « Tu es vraiment épuisant, tu t’agites trop »

Dire : « Je suis fatigué, j’ai besoin de me reposer »

Au lieu de : « Tu n’écoutes jamais, tu veux que je te parle en quelle langue ? »

Dire : « je suis contrarié parce que je te l’ai demandé plusieurs fois »

Au lieu de : « Tu fais trop de bruit »

Dire : « Je peine à me concentrer pour travailler »

 

En changeant sa façon de communiquer, le parent améliore sa relation avec son enfant. Dans la confrontation du « Je », nous exprimons clairement notre point de vue au lieu au lieu de condamner l’enfant.

L’enfant prend conscience que son comportement nous pose problème

L’enfant ne va pas entrer en conflit par une réaction exagérée ou un repli sur soi.

L’enfant entre dans la coopération et prend sa part de responsabilité.

« Le message Je » exclu toute accusation

 

Le « message Je » : il faut rester aligné

 

Le parent doit rester en accord avec ce qu’il dit. Si vous dites à l’enfant que vous avez besoin de calme et de repos, ne profitez pas de sa compréhension pour passer des heures au téléphone avec une copine.

S’il a vraiment besoin de vous pour jouer, cela ne fonctionnera tout simplement pas. Vous verrez votre enfant revenir à la charge, il vous empêchera de terminer votre conversation.

 

Le « message Je » : appréciation

 

Lorsque le comportement d’un enfant est inapproprié, il est tout à fait normal de le faire savoir en utilisant « Le message Je » pour ainsi parvenir à un accord gagnant/gagnant. Prenez aussi le temps d’apprécier le comportement de l’enfant lorsque tout se passe bien.

 

J’ai moi même testé cette méthode sur mes enfants et ça marche.

A vous de jouer.

 

Si cet article vous a apporté de la valeur, merci de laisser un commentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.