OSEZ MAINTENANT

Famille lifestyle - blog des parents
PARENTALITE

L’amour inconditionnel : pourquoi?

 

Mon enfant est un génie, ma fille est très forte en maths, si tu vois ton neveu jouer du violon, tu seras éberlué. Les parents ont souvent tendance à parler de leur enfant en bien et c‘est une très bonne chose. L’une des meilleures façons de donner confiance à un enfant, c’est qu’il entende les éloges à son sujet venant de vous.

Cependant, votre amour et votre fierté ne doivent pas être déclenchés uniquement quand tout va bien. Beaucoup de craintes, de peurs et des blessures d’enfance sont causées par l’attitude des parents qui parfois sans le vouloir font comprendre à l’enfant qu’il n’est un bon enfant que lorsqu’il a de bons résultats. Les parents font comprendre à l’enfant de manière consciente ou inconsciente que leur amour est conditionnel.

Cette attitude rend l’enfant dépendant de la validation d’autrui, sa créativité se voit étouffée. Nous savons que la créativité est la voie royale vers l’authenticité. L’enfant aura tendance à dramatiser l’échec, l’échec qui est en fait un apprentissage, une leçon ou encore une excellente occasion de faire mieux la prochaine fois.

 

 

L’amour conditionnel

 

Voici ce que l’enfant entends quand vous quand vous exprimez l’amour conditionnel

« Tu es un exemple parce que j’approuve ce que tu fais »

« Je suis heureuse parce que tu fais ce que je te dis »

« Je t’aime bien parce que tu ne te fâches pas »

« Je t’aime parce que tu réussis à l’école »

« Je suis fière parce que as un bon travail »

« Je t’aime parce que tu es sage »

« Je t’apprécie parce que tu es le meilleur »

« tu es aimé parce que moi je t’aime »

 

Ainsi, ceci pousse l’enfant à remplir les conditions qu’on attend de lui, il réprime ses émotions et perd confiance en lui lorsque les conditions ne sont pas remplies. L’amour conditionnel fragilise l’estime de soi.

 

 

 

 

L’amour inconditionnel

 

« Il est plus facile de construire un enfant fort que de réparer un adulte brisé. »

 

Nous rencontrons souvent des adultes anciennement enfants, qui, lorsqu’ils ne reçoivent pas l’approbation, la reconnaissance ou la validation des autres, vont perdre la capacité à s’aimer eux-mêmes.

L’amour inconditionnel est au service de l’amour de soi, de l’image de soi et de la confiance en soi.

Dans l’amour inconditionnel il n’y a pas de laxisme. Ceci n’empêche pas les parents de parler de leur ressentie en utilisant le « message Je » enseigné par Thomas Gordon.

L’amour inconditionnel n’a pas d’attentes, pas de conditions et pas de restrictions. Cet amour aussi appelé l’amour Agape aide à guérir les blessures psychologiques. Une très bonne image de soi est aussi le résultat de l’amour inconditionnel des parents :

« Je t’aime quoi que tu décides »

« Je t’aime avec tes qualités et tes défauts »

« Je t’aime quelque soient tes forces et tes faiblesses »

« Je t’aime quelque soient tes résultats scolaires »

« Je t’aime quoi que tu dises, quoi que tu fasses »

 

L’amour inconditionnel permet de se libérer du besoin de reconnaissance, de renouer avec la confiance en soi et cesser d’attendre la validation d’autrui.

Nous devons apprendre pour nous même et pour nos enfants, à être l’auteur de notre propre récompense, notre propre célébration. En prenant conscience de notre valeur, nous nous libérons des attentes. Si nous réussissons à le faire pour nous, nous pourrons aisément le transmettre à nos enfants.

 

Si cet article vous a plu, partagez le pour en faire profiter aux autres.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *